Echouer à tenir ton organisation en cuisine : et si ce n’était pas un problème de motivation ?

titre de l'article

J’ai constaté que les personnes qui me contactent ont tous déjà essayé, un jour, de mettre en place une organisation en cuisine. Ils ont pour la plupart échoué après plusieurs essais, et ils recommencent méthode après méthode, abandon après abandon. Ils invoquent la flemme, le manque de motivation. Ils se désignent comme responsables de leurs échecs répétés.

Homme sur une montagne poussant un rocher rond

Tu vois, un peu comme Sisyphe, condamné par les Dieux à pousser éternellement une pierre au sommet d’une montagne, d’où elle retombait inévitablement (il a vraiment pris cher, Sisyphe). Et le gars, il y est sûrement encore !

De la déception au fatalisme

Beaucoup en sont arrivés à la conclusion que l’organisation en cuisine ce n’était pas pour eux et qu’ils étaient condamnés pour l’éternité jusqu’à ce que les enfants partent de la maison, à écoper la barque pour qu’elle ne coule pas.

Pourtant, Internet regorge d’une infinité de pistes, d’idées, de solutions originales : batch cooking/meal prep’, générateurs de menus, des templates excel pour planifier ses repas à la semaine (voire au mois !), etc…

Des groupes Facebook se forment même pour s’entraider et se soutenir mutuellement. Comme si s’organiser c’était une sorte d’adversité… Une adversité qui servirait à résoudre une autre difficulté ?

Le changement est inconfortable pour l’humain. Mais pour qu’il se passe le mieux possible il ne doit pas être mis en place n’importe comment. Au risque d’échouer, de te décourager ou pire, de croire que tu n’en es pas capable !

Parce que tu n’es pas Sisyphe !

Et tu n’as pas été condamné·e à galérer éternellement en cuisine ! Il y a donc moyen de t’en sortir de manière très simple, facile et SEREINE… 😉

A vrai dire, si tu échoues, ce n’est pas parce que tu es mauvais·e, ou parce que tu manques de motivation.

En fait, le problème, c’est d’avoir mis en place une organisation qui ne correspond pas au rythme de vie de la famille, ou à vos ENVIES. Généralement, quand on abandonne quelque chose c’est parce que c’est plus une contrainte qu’une aide.

Si je résume, c’est de ne pas vous être écoutés sur vos besoins véritables et votre situation. Toutes ces méthodes d’organisation en cuisine toutes prêtes mâchées ne sont pas forcément adaptées à ton quotidien, appliquées telles quelles.

Il faut impérativement ADAPTER ces méthodes.

C’est pour ça que certains réussissent très bien le batch cooking et d’autres échouent lamentablement. Car si tu n’aimes pas passer 4h en cuisine, pourquoi prendre ton dimanche après-midi pour préparer les repas de toute la semaine ?

4 boites en plastique transparant contenant des salades composées

Dans ces conditions, c’est normal de ne pas y arriver !

Des parents que j’ai accompagnés, m’ont confié avoir essayé les générateurs de menus sur Internet. Ca propose des menus à la semaine, avec les repas du midi et du soir, ainsi que les recettes qui vont avec.

Vu comme ça, ça a l’air facile. Tu as juste à suivre ce qui est dit.

Comment ça s’est passé pour eux ?

Ils ont réussi à respecter les plannings pendant 1 mois, et ensuite, ils n’arrivaient pas à tenir 1 semaine entière. Ils en sont ressortis frustrés, et désemparés : « Si un truc tout bête comme ça ne fonctionne pas sur nous, rien ne fonctionnera jamais ! »

J’ai travaillé avec eux l’organisation à mettre en place et en approfondissant sur leurs envies et leurs besoins. Et nous avons constaté que leur rythme de vie faisaient systématiquement sauter le planning au bout de 3 jours. Ce n’était pas leur faute, ce n’était pas à cause de leur (soi-disant) manque de motivation.

Il a alors suffi de mettre en place une organisation cyclée sur 3 jours. Après quelques essais et ajustements, ils ont réussi à toujours garder le contrôle sur leur quotidien et à avoir la satisfaction de gérer les choses. Juste en rendant cohérente cette réorganisation avec leur vie et leur personnalité, le changement n’a jamais été vécu comme une contrainte.

Personne de dos habillé avec un blouson et un sac à dos gravissant une montagne enneigée

On peut se mettre la barre haut. Mais il faut utiliser les bons outils. Tu peux gravir le Mont-Blanc. Mais à un rythme adapté à ta condition physique, avec des chaussures à ta taille, et non pas avec la paire que ton voisin t’a prêtée !

Quels éléments prendre en compte pour choisir ton mode d’organisation ?

Pour t’aider à bien choisir et adapter ton organisation, voici 4 points à prendre en considération afin de trouver chaussure à ton pied 😉

C’est, entre autres, quelque chose que je travaille avec les parents dès le démarrage d’un accompagnement, pour être sûre de trouver l’organisation la plus appropriée.

Main tenant un stylo en train d'écrire sur une cahier une liste

Considération #1 : Ta situation

Ce qui revient à identifier tes problèmes, tes contraintes de vie, ta personnalité et tes forces.

Quel est ton problème ? Liste les choses qui te pourrissent ton quotidien :

« Je n’ai pas le temps de cuisiner »

« On mange mal à la maison, trop souvent des choses toutes prêtes »

« Ce qu’on mange n’est pas bon »

« Je n’ai jamais d’idées »

« Je n’arrive pas à planifier et à m’y tenir»

« Cuisiner, me soûle, je n’aime pas ça »

« Il me manque toujours des ingrédients »

« On mange toujours la même chose »…

Considération #2 : tes contraintes de vie

Liste tes contraintes de vie. Ce à quoi tu ne peux/veux pas déroger :

« Je rentre du boulot à 18h et mon/ma conjoint(e) à 18h30 »

« Les enfants doivent se coucher à 20h30 »,

« Le mercredi, tout le monde rentre tard car il y a les activités des enfants », etc…

Considération #3 : Tes moins

« Je suis nul·le en cuisine »,

« Je n’aime pas cuisiner »,

« Je suis incapable de passer plus de 45min à cuisiner »,

« Je ne suis pas le/la roi/reine de la rigueur »,

« Je déteste faire la vaisselle et ranger », etc…

Considération #4 : Mais aussi tes forces :

« Je suis persévérent·e »,

« J’aime bien quand c’est carré »,

« J’adore manger »,

« Je suis curieux·se et ouvert·e d’esprit », etc…

Et ensuite…

… Prends tout ça et adapte la méthode qui te botte le plus, de manière à :

Femme debout de dos en robe blanche portant un chapeau dans un champ de blé,les bras écartés
  • ce qu’elle réponde à tes problématiques
  • ce qu’elle soit cohérente avec tes contraintes et tes difficultés.
  • Mais aussi de façon à ce qu’elle utilise tes forces. C’est le moteur et le carburant qui vont te permettre de réussir ! En gros, c’est ta SOURCE DE MOTIVATION !

Le but du changement ce n’est pas de te faire sentir frustré·e, découragé·e ou de te faire perdre confiance.

L’organisation en cuisine doit pas être vécue comme une contrainte, mais comme un épanouissement qui va t’amener une transformation de ton quotidien (et de toi-même).

Sinon, quel sens à vouloir résoudre une difficulté en t’en imposant d’autres ?

Je n’ai qu’un mot pour résumer la réussite d’une organisation en cuisine, c’est : ADAPTER. 😉

Ne te dis plus que c’est à toi de faire l’effort. C’est à la solution que tu vas choisir de s’adapter à toi !


Si tu ne sais pas vraiment quel type d’organisation tu dois adopter, si tu ne vois pas vraiment comment tu pourrais l’adapter à la vie de la famille, bref, si tu es perdu·e et que tu ne sais pas pas où commencer

N’hésite pas à demander une consultation gratuite pour toi et ton·ta conjoint·e. C’est :

  • 45min-1h par Skype, sans engagement.
  • Un point sur vos besoins immédiats
  • Mes conseils sur la direction à prendre pour retrouver le chemin de votre cuisine… de manière épanouie !

Demander une séance découverte

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Envie de reprendre le contrôle de ton quotidien en cuisine en 8 jours ?
Inscris-toi à mon mini-programme gratuit !

Mélanie Landais
Mélanie Landais

Je rends la cuisine accessible aux parents engagés pour qu’ils s’y remettent efficacement et qu’ils puissent enfin être alignés avec leurs valeurs et contribuer à un monde meilleur.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Fermer le menu
ut libero felis lectus leo vulputate, ut dolor. libero.