Bouillon de poulet et pak choï : une idée pour ton menu en semaine

Titre recette

Tu ne sais quoi pas mettre au menu de la semaine pour ta famille ?

Et tu as des légumes et de la viande qui traîne ?

Tu n’as pas envie de te prendre la tête à cuisiner ?

Teste les bouillons !

On devrait penser plus souvent aux bouillons quand on n’a pas d’idée et qu’on ne veut pas se prendre la tête techniquement : tu mets tout dans la casserole et tu attends 😉

Tu peux les servir avec du riz pour en faire un repas complet.

Je te partage aujourd’hui une recette de bouillon au poulet et pak choï : un repas prêt en moins de 30min et avec moins de 5 ingrédients 😊

Et à vrai dire tu mets ce que tu veux dedans !

Elle est prête en 20 min montre en main et elle se décline, bien sûr, avec toutes les viandes que tu souhaites 🙂 Parfait pour le menu de la semaine de toute la famille, non ?


Bol contenant du poulet et du légume vert dans un bouillon, posé sur un set en bambou, avec un bol de sauce soja et un légume frais
Photo : Mahel

RECETTE DU BOUILLON AU POULET ET PAK CHOI

Difficulté : facile

Préparation : 5min

Cuisson : 30 min

Durée totale de la recette : 30 min (car tu vas pouvoir préparer des choses en temps masqué 😉 )

Pour 4 personnes :

  • Du poulet pour 4 personnes : 400g env. (filet ou cuisses coupées en morceaux)
  • 1,5L de bouillon de volaille (ou 1,5L d’eau + ½ cube de bouillon)
  • 2-3 pak choï
  • 1 CS de sucre en poudre
  • 3CS de sauce nuoc mam
  • Sel/poivre

Comment procéder :

EtapesIngrédients de déclinaison et recommandations
1/ Mettre 1,5L d’eau + le cube de bouillon dans une grande casserole et mettre sur feu fort. Bouillon de volaille, de boeuf ou de légumes
2/ Emincer le filet de poulet et le mettre dans la casserole, même si l’eau ne boue pas encore.
On profite de la montée en température pour commencer à cuire le poulet (gains temps et d’énergie !)
Remplacer/compléter le poulet par du tofu, des boulettes de viande, des fruits de mer, des restes de poulet rôti, etc…
3/ Laver le pak-choï et le couper en morceaux grossiers. L’ajouter au bouillon. Remplacer/compléter par du chou chinois, des champignons, des courgettes, des asperges blanches, etc…
4/ Ajouter le nuoc mam + le sucre. Tu peux remplacer par du miel ou du sucre de palme, ou tout autre chose sucrée.
5/ Lorsque le poulet est cuit, tout est cuit !
Rectifier l’assaisonnement avec poivre/sel ou nuoc mam.
6/ Servir tel quel ou avec du riz.

Bon appétit !

Pourquoi je te présente « mes » recettes sous forme de tableau avec plein d’ingrédients de remplacement et te laisse la possibilité de la modifier selon tes envies ?

Les recettes rassurent mais elles freinent nos idées : elles ne sont pas assez flexibles pour s’adapter à la cuisine du quotidien et à ses contraintes : manque d’ingrédients, pas le temps de réfléchir, manque de temps, etc…

Ainsi, te laisser la possibilité de l’accommoder « à ta sauce », c’est te libérer du diktat des recettes et te permettre de cuisiner chaque jour selon TES envies, en fonction de TON placard et de TES contraintes. Fais-toi confiance ! 😉

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Tu as envie de créer et vivre de ton activité dans le domaine de la food ?

Reçois chaque semaine la "Pincée d'Umami" dans ta boîte mail : des conseils, des outils et du contenu inspirant pour avancer dans ton projet !

Mélanie Landais
Mélanie Landais

Je suis experte auprès des femmes en reconversion dans les métiers de l’alimentation, qui veulent créer et vivre d' une activité qui leur permette de croquer leur vie professionnelle à pleines dents

En savoir plus

Laisser un commentaire

Fermer le menu
velit, dolor elit. Aliquam elit. id, ut