4 principes pour survivre aux fêtes

Image mise en avant de l'article avec titre

Comment s’est passé ton réveillon de Noël ? Gâté(e) ? De mon côté, j’ai été bien entourée ces derniers jours et le départ des proches après Noël a bien fait chuter le rythme !

D’ailleurs, je me suis mise à écrire cet article à 14h30 (en tout cas à essayer !) et je dois t’avouer que je rame comme une galérienne… !

J’ai mis par écrit le début de 3 sujets mais sans grande conviction…

Je pensais écrire sur un ingrédient mais au bout de quelques lignes, comme si j’étais dégoûtée, je n’avais plus envie d’entendre parler de nourriture.

Je me suis alors dit que je pouvais peut-être écrire sur une astuce du quotidien. Sauf qu’aujourd’hui, j’en avais un peu marre « de m’organiser ».

Et enfin, j’ai essayé de trouver une thématique pour te donner de l’inspiration mais rien ne venait. 🤷🏻‍♀️

Résultats des courses : à 16h15 je n’avais toujours pas trouvé d’idée pour mon prochain article.

Mais alors, pourquoi une telle panne sèche ?

A vrai-dire, je pense que les fêtes et ces derniers jours à squatter la cuisine ont eu raison de moi :

J’ai vu passer sous mon nez tellement de nourriture que je n’ai plus envie de penser à la nourriture, d’où ma difficulté à écrire sur un ingrédient.

Je me suis tellement préparée et organisée durant ces derniers jours afin que tout soit OK le jour-J, qu’une fois le rush passé, je n’ai qu’une seule envie : me la couler douce, tout laisser filer et suivre son cours.

Overdose de bouffe et d’organisation ! 😬

Sauf que : pas d’inspiration, pas envie de manger, pas envie de m’organiser… mais dis-donc, faut bien se nourrir à un moment donné ?! Comment manger après les fêtes ?

Alors comment j’arrive quand même à survivre pendant (et après) les fêtes sans péter un câble (et mon estomac au passage) ? Comment manger après (et entre) les fêtes ?

Et bien c’est assez simple : voici 4 principes que j’applique pour garder la tête hors de l’eau pendant les fêtes 👇🏻

Principe #1 : Je lâche-prise

Je le répète souvent : manger et cuisiner doivent être un plaisir. Alors dès que tu sens que tu en as marre, que cela est ou va devenir une contrainte : ALERTE ROUGE. C’est le moment de lâcher-prise et de laisser couler les choses. Dans ces moments, je ne m’organise plus : zéro planification, zéro liste, rien, nada. Je me laisse porter par le courant et j’apprécie cette période de flottement. Peu importe si ça ne colle pas avec mes principes ou le cadre que je souhaite donner à mon quotidien : pendant quelques jours, je m’accorde la possibilité de sortir des sentiers battus.

Principe #2 : Je vais au plus simple en cuisine

Déjà, je finis les restes pour ne pas jeter la nourriture. Et puis ça a l’avantage que je ne suis pas en panne d’idées de repas.

Je cuisine des plats simples et donc, par la force des choses, plutôt légères. Avec des ingrédients basiques : ail, oignons, viande (facultatif) et légumes, des épices et des aromates. Au wok ou au four. Même les cuissons sont réduites au plus simples : je ne passe pas par 4 étapes de cuisson.

C’est l’occasion de cuisiner des restes, c’est rapide et ça change du quotidien : du chapon sauté avec un peu de légumes et des aromates. Une soupe avec les restes de légumes du repas de réveillon, une quiche avec le reste de saumon fumé et une salade…

Mais sinon, je me permets aussi de ne pas cuisiner. Et oui ! Pas envie, ne fais pas !

Objectif : faire le plus simple et léger possible, et selon mes envies et ressentis.

Pierres plates empilées face au soleil couchant

Principe #3 : Ecouter son corps

On est sur le thème de s’écouter et de se laisser porter lorsqu’on en ressent le besoin et c’est pareil pour son corps : on l’écoute !

Si on n’a pas faim, si on n’a pas envie de manger, voire si l’idée de manger rebute, et bien permets-toi de sauter le petit déj’, de manger plus léger ou de juste picorer à table.

Principe #4 : Je me gave…

… De fruits 🍍😋 C’est l’hiver mais tu trouveras de super fruits : kaki, goyave, litchi, grenade, kiwi, orange, ananas, etc… de quoi faire des salades sympas (salées ou sucrées) ou des smoothies. Tu verras, ça va te remettre du pep’s dans ton système digestif endolori ! Histoire de faire le plein de vitamines et de digérer un peu après toute cette profusion de nourriture riche !

N’hésite pas à aller découvrir ma recette de Salade de crevettes à la mangue et au citron vert 🙂

Bol de fruits tranchés posés sur une serviette blanche : banane, poires, fruits rouge, mangue et pommes

En conclusion :

Rester ZEN et s’écouter. Ce sont des conseils simples et faciles à mettre en application, mais ils sont efficaces ! C’est donc une bonne raison pour les mettre en place dès aujourd’hui !

Je te souhaite une bonne récupération avant le réveillon du 31 ! J’espère que ces conseils vont t’aider à savoir comment manger après les fêtes !

Comment fais-tu pour survivre aux fêtes de fin d’années ? Que fais-tu pour ne pas être soûlé(e) de nourriture ? De quoi te nourris-tu ?

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Envie de reprendre le contrôle de ton quotidien en cuisine en 8 jours ?
Inscris-toi à mon mini-programme gratuit !

Mélanie Landais
Mélanie Landais

Je suis coach culinaire et fondatrice de Mahel. J’accompagne des parents en manque de temps et d’inspiration à se remettre en cuisine au quotidien.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Fermer le menu
non id libero fringilla venenatis elit. quis, sit id,