7 astuces pour des repas de fêtes sereins

Repas de fêtes
Décembre c’est (encore) un mois bien intense dans l’année qui peut souvent devenir une galère sans nom alors que ça devrait être une période plutôt sympa où on se fait plaisir et notamment à table !

🎄 Décembre c’est (encore) un mois bien intense dans l’année qui peut souvent devenir une galère sans nom alors que ça devrait être une période plutôt sympa où on se fait plaisir et notamment à table ! Perso, j’adore cette période car c’est justement l’occasion de manger et partager des choses qu’on n’a pas l’habitude de consommer le restant de l’année ! 💚 Alors, pour que tes repas de fêtes ne tournent pas en eau de boudin, je te partage 7 astuces que j’applique moi-même afin de rester sereine et prendre du plaisir à table ET en cuisine.

Astuce #1 : la Queen des astuces de repas de fêtes… la PLANIFICATION !

Je crois que c’est le mot que je ressors dans un article sur deux 😆 Je rigole mais c’est la base pour des repas de fêtes sereins. Je te conseille vivement de noter ce que tu as prévu au menu. C’est ce qui va te permettre de prendre du recul pour voir si ton menu est faisable en termes de temps, de quantité et de capacité de l’estomac.

Menu affiché dans un petit cadre sur une table préparée pour un repas
Photo : Stella de Smit on Unsplash

Astuce #2 : prévois des choses simples.

Il n’y a pas besoin d’avoir un millier d’ingrédients pour faire de bons plats ! Parmi tes ingrédients, mets-en un seul (voire deux) d’exception et qui est inhabituel. Et tu n’auras pas besoin que les autres ingrédients soient originaux pour que ton plat le soit. Ainsi, ne réalise pas un chapon « terre-mer à la truffe noire, farci au foie gras avec du caviar et une sauce infusée au thé blanc du Fujian ». On n’est pas au resto gastro, hein ! On est là pour passer un bon moment et se faire plaisir !

Par exemple, pour une volaille farcie, si tu tiens vraiment à utiliser de la truffe dans ta farce, et bien réalise une farce peu onéreuse (viande, oignon, ail, etc…) à laquelle tu ajouteras de la truffe et va sur du canard plutôt que sur quelque chose de trop « spécial » comme le chapon. Ou inversement, utilise du chapon mais remplace la truffe par de la morille, moins chère.

Ton porte-monnaie t’en remerciera et ton capital sérénité aussi : utiliser trop d’ingrédients hors de prix, que tu n’as pas l’habitude d’utiliser, c’est du stress, le risque de louper leur préparation et de perdre du temps par manque d’habitude.

Astuce #3 : ne pas tout faire !

On dit que les repas de fêtes sont une occasion de cuisiner. Oui mais pas trop non plus ! D’abord parce qu’on va être honnête : on n’a pas le temps ! Ensuite, parce que justement ce sont les fêtes et on a envie de passer du temps avec sa famille et ses amis. Pas de s’épuiser en cuisine ! Alors ne te mets pas à réaliser toi-même ton fond de veau ou ton propre pain de campagne aux noix de cajou ! N’aies pas honte de te reposer un peu sur les aides culinaires (toujours lire la liste des ingrédients), d’acheter ton pain chez un excellent boulanger, de mettre un peu de chips à l’apéro (les enfants seront ravis), etc… Garde en tête le PLAISIR.

Astuce #4 : réaliser des plats à cuisson « longues ».

Réfléchis à un plat dont la cuisson ne nécessite pas de surveillance pouvoir passer du temps avec tes proches. Car rien de plus frustrant que de trinquer à l’apéro et de devoir repartir derrière les fourneaux ! Pense à des cuissons au four, des mijotés, etc… Je préciserais même : préparation courte et cuisson longue, pour être tranquille. Les plats avec une « cuisson-minute » ne sont pas les plus adaptés lorsqu’on reçoit du monde ! Car les 1eres personnes que tu vas servir vont vouloir attendre que tout le monde soit servi avant de manger. Et résultat : tout sera froid. Encore plus si vous êtes nombreux à table !

Mains d'un cuisinier qui sortent une cocotte rouge du four
Photo : Becca Tapert on Unsplash

Astuces #5 : anticiper

Grâce au menu que tu auras rédigé, repère ce que tu peux déjà préparer la veille. Du type : les dips de l’apéro, les amuse-bouche qu’il y aura juste à réchauffer un peu dans le four, la farce de la dinde, etc… Et surtout : note !! Ca va aussi aider ton entourage s’il souhaite participer et mettre la main à la pâte !

Carnet à carreaux où il est noté à la main le menu de fêtes avec les éléments à préparer la veille
Photo : Mahel

Astuce #6 : cuisine de manière responsable

C’est une des astuces de repas de fêtes à laquelle on pense rarement : respecte la saison et porte une attention à la disponibilité des fonds marins ! Ne réalise pas un menu à base de légumes d’été : ils seront chers, insipides avec un impact catastrophique sur l’environnement. On a aussi souvent envie de mettre du poisson dans les repas de fêtes. Ici encore, respecte la saison, privilégie la pêche locale et évite par exemple de mettre au menu de la raie ou encore de l’espadon qui sont, entre autres, des espèces menacées.

Personnellement, j’ai prévu en amuse-bouche une mini frittata de ratatouille. Pour la ratatouille je vais utiliser une conserve.

Astuce #6 : ne pas hésiter à tester

La dernière de mes astuces pour les repas de fêtes, et non des moindres, c’est de tester la recette en amont si tu le peux. Mais avec des ingrédients bon marché. En effet, pour le test, tu peux remplacer les ingrédients onéreux par des choses un peu « bateau » de la même famille. Si c’était le goût que tu voulais tester, tu ne risques rien à ne pas le tester, il y a peu de chance que la vraie recette ne soit pas bonne (à moins d’avoir choisi une recette un peu dingue). Donc dis-toi juste que si le plat de test est bon, alors le vrai plat sera EXCELLENT avec les ingrédients d’exception que tu auras prévu !

Le but est surtout de tester la réalisation-même de la recette et d’avoir fait au moins 1 fois les gestes nécessaires. Ceci pour ne pas se retrouver le jour J à se demander comment on doit coudre le croupion du chapon ! 😆🙈🐔

Pour savoir par quoi remplacer les ingrédients les plus chers, j’utilise le principe de déclinaisons : remplacer la truffe par un autre champignon très parfumé (ex. morilles), la noix de Saint-Jacques par des noix de pétoncles, etc…

Pour ma part, j’ai prévu un chapon farci pour le repas de cette année. Je vais réaliser mon test dans 2 semaines et je vais utiliser un simple poulet entier pour mon essai.

J’espère que ces quelques astuces pour des repas de fêtes zen t’aideront ! Je te souhaite une bonne préparation et un beau mois de décembre !

Et toi, comment t’organises-tu pour des repas de fêtes sans contraintes ? Quelles sont tes astuces pour t’en sortir ? Qu’as-tu prévu au menu ? N’hésite pas à le partager en commentaires !

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Envie de reprendre le contrôle de ton quotidien en cuisine en 8 jours ?
Inscris-toi à mon mini-programme gratuit !

Mélanie Landais
Mélanie Landais

Je suis coach culinaire et fondatrice de Mahel. J’accompagne des parents en manque de temps et d’inspiration à se remettre en cuisine au quotidien.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Fermer le menu
luctus vulputate, ut quis ipsum Donec risus amet, quis,