7 erreurs à éviter pour cuisiner rapidement

En semaine, après la journée de boulot, on n’a surtout pas envie de perdre du temps en cuisine. On ne pense qu’à une chose : se poser !

Mais dans la débandade et la pression du temps, avec les enfants à faire dîner à l’heure, les bains, les brossages de dents, la petite histoire avant le dodo, on a tendance à s’y prendre n’importe comment et au final à perdre un temps fou. Et tu ajouteras à cela, du stress, de l’énervement, des disputes, et des enfants qui ne comprennent pas pourquoi les parents sont tant dans la tension alors que tout le monde est à la maison, censé être paisible, sur le point de partager un bon repas dans une ambiance conviviale.

C’est ce qui va t’entraîner dans une spirale infernale aussi bien dans ta soirée que dans ton quotidien d’une manière générale :

Je vais donc te partager quelques conseils pour cuisiner rapidement (et rester ZEN !).

Erreur #1 : Ne pas anticiper

Agenda vu de haut avec des crayons autour et des confiseries

S’organiser et planifier est LA base pour ne pas se retrouver la tête dans le frigo à réfléchir des minutes durant à ce qu’on va cuisiner, éventuellement à passer du temps à chercher des idées recettes sur le net.

Au final, par dépit, tu vas aller au plus simple : la super lasagne surgelée, les nuggets, les cordons bleus, les noodles déshydratées, le Bolino, etc… et j’imagine que ce n’est pas vraiment l’image que tu te faisais d’un dîner en famille n’est-ce pas ?

Bien sûr, au premier abord, planifier peut paraître contraignant. Mais faisons le calcul :

–         Temps passé à planifier tes menus : 10min, 1 fois par semaine = 10min/semaine

–         Temps passé à chercher des idées et des recettes, à discuter/négocier sur ce qu’on va manger : 30min x 5 repas/semaine = 2h30/semaines perdus + le stress + la malbouffe + la culpabilité. Et encore, je n’ai pas compté les week-ends.

Alors est-ce qu’il ne vaut pas mieux s’embêter à prendre 15min pour planifier que de galérer tout au long de la semaine ? En plus, vu tout ce qu’il y a à gérer une fois qu’on est à la maison, moins on a à penser et mieux c’est !

Erreur #2 : Se lancer dans une technique qu’on ne connaît pas. Même la plus simple !

Main gantée qui réalise des sushis

Souvent, quand on se dit « aller, je vais cuisiner ! », on se met en tête de faire de la cuisine un peu « ++ », pour se faire plaisir à déguster un bon repas. Or, une technique qu’on ne connaît pas, c’est du temps de recherche (souvent le jour-même), et quand on manque de temps, c’est coup à se louper et à se démotiver à se remettre en cuisine.

Ce que je te recommande, c’est de tester la technique un jour où tu as le temps. Une fois que tu l’auras faite, que tu auras un peu « galéré » dessus, la fois d’après, je te garantie que ce sera comme si tu l’avais toujours faite !

Le coeur de mes conseils pour cuisiner rapidement c’est bien de garder en tête que partager un bon repas doit rester un plaisir, et que s’il a été fait dans le déplaisir, la galère et le stress, il sera bien moins apprécié que ce que tu aurais voulu.

Erreur #3 : Utiliser trop d’ingrédients

On dit généralement qu’il faut se limiter à 6 ingrédients maximum lorsqu’on veut cuisiner vite. En effet, au-delà, le risque est grand de devoir faire plein de préparations et d’étapes supplémentaires. D’ailleurs, les plats les plus simples, où 10 mille ingrédients ne se sont pas utilisés, sont ceux qui satisferont le mieux la délicatesse du palais. C’est tellement vrai que c’est cette « naturalité » que met en avant Alain Ducasse dans un de ses restaurants triplement étoilés. C’est une manière de respecter les saveurs et le produit.

Erreur #4 : Faire un plat avec plein de cuissons différentes

Un plat qui nécessite de faire revenir un ingrédient avant, d’en faire paner un autre, d’en cuire un troisième à la vapeur, pour ensuite mettre le tout dans un wok puis gratiner au four, est à bannir !

Plus tu as de cuissons, plus cela prend du temps (et de vaisselle) ! Il existe une infinité de possibilités en ne choisissant qu’un seul (voire 2) types de cuisson pour réaliser un plat.

Erreur #5 : Cuisiner de grosses pièces

Main tenant une louche qui cuisine des légumes au wok

On se demande souvent comment dans les restos asiatiques, il est possible d’avoir autant de plats à la carte et de les sortir aussi vite de la cuisine. Les gens pensent souvent qu’il s’agit de réchauffé ; c’est possible dans certains cas. Mais c’est bien mal connaître la cuisine asiatique.

Pour avoir traîné, dans ma vie, dans plusieurs restos asiatiques, je te garantie qu’il n’en est rien pour la majorité. Tu remarqueras, en effet, que dans les plats asiatiques les ingrédients sont émincés. Ajoute à cela une cuisson au wok à feu vif et quelques épices, et tu obtiens en seulement 10 min un plat riche en saveurs qui respecte la texture des légumes et conserve les qualités de l’aliment. Cuisiner au wok fait partie des bon conseils pour cuisiner rapidement.

Erreur #6 : Tout assumer seul(e)

Route goudronnée droite vide au milieu de la nature

A moins d’être le roi ou la reine des fourneaux, assumer tout(e) seul(e) la cuisine n’est pas forcément une bonne idée. Car cela signifie que l’organisation, la liste de courses, la réalisation (voire même la satisfaction à table) ne repose que sur toi et toi seul(e). Et c’est beaucoup de pression, de fatigue et de charge mentale. Et tu n’as pas besoin de cela après ta journée de boulot, n’est-ce pas ?

J’ai l’exemple d’un couple d’amis qui semble avoir trouvé une bonne solution : ils affichent les menus prévus de la semaine et le premier qui rentre à la maison commence à s’y mettre. Cela permet de se soulager l’un l’autre. (D’où l’importance de planifier 😉 Si, si, j’insiste !)

C’est pour cela que mon programme d’accompagnement pour parents pressés, souhaitant se remettre en cuisine, a été construit pour les couples. Car le changement est bien plus efficace et pérenne lorsque les deux parents s’y mettent !

Erreur #7, at last but not least : Ne pas se faire aider alors que le besoin se fait sentir

Main tenant une boussole en l'air dans la forêt

Si malgré tout, à deux, vous vous sentez quand même perdus et seuls face à cette montagne que représente la charge de la cuisine, que votre quotidien est devenu un enfer et un puit sans fond de culpabilité, l’erreur serait de ne pas vous faire accompagner alors qu’il existe énormément de moyens d’être épaulés ! Il existe en effet plein de coaches culinaires : cherchez un peu et vous finirez forcément par trouver le guide qui vous convient pour vous accompagner.

D’ailleurs, n’hésitez pas à me contacter pour une séance découverte GRATUITE d’1h par Skype, durant laquelle j’établirai un diagnostic de vos problématiques. Vous repartirez de ce rdv avec un plan d’actions que vous pourrez déployer seuls de votre côté ou avec mon aide. Pour faire une demande cliquez ici

A toi de jouer !

Peut-être que tu as reconnu dans cette liste une erreur que tu reproduis souvent et qui te fait perdre un temps monstre. Alors dans ce cas, j’espère que j’aurais éclairé ta lanterne et que cela te permettra d’être plus serein(e) dans ton quotidien !

Quelles sont les erreurs qui te font généralement perdre du temps ? Comment fais-tu pour y remédier ? Quelles solutions as-tu trouvé pour gagner du temps en cuisine ?

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Envie de te remettre en cuisine pour être enfin
aligné-e avec tes valeurs et ton éthique ?

Inscris-toi au mini-programme gratuit et retrouve le chemin de ta cuisine en 8 jours !​

Mélanie Landais
Mélanie Landais

Je rends la cuisine accessible aux parents engagés pour qu’ils s’y remettent efficacement et qu’ils puissent enfin être alignés avec leurs valeurs et contribuer à un monde meilleur.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Fermer le menu
libero fringilla consectetur id mi, dapibus porta. Aenean mattis elementum